La guerre ne finira pas au Congo parce que l’Afrique possède les réserves mondiales des matières premières

La guerre ne finira pas au Congo parce que l’Afrique possède 80% de la réserve mondiale de Coltan (minéral pour la production de téléphone et d’électronique), principalement en République Démocratique du Congo. Avec près de 100 mouvements rebelles et des millions de morts, les guerres civiles du Congo sont les plus importantes depuis la deuxième guerre mondiale. Le Congo est le pays le plus riche d’Afrique d’après plusieurs scientifiques américains qui expriment la nécessité de maintenir ce pays sous le contrôle des Nations unies afin de garantir l’exploitation des ressources naturelles par les puissances étrangères. L’Afrique possède 60% des réserves mondiales de cobalt (minéral pour la fabrication de batteries de voiture) dont la majorité se trouve au Congo. La majorité des groupes rebelles basés en RDC sont financés par les puissances étrangères afin de superviser le pillage des matières premières sans l’accord du gouvernement et du peuple congolais. D’après la CIA, le Congo est le pays le plus surveillé d’Afrique car il héberge la majorité des mercenaires et agents des services secrets des pays étrangers. Avec plus de 2 millions de kilomètres carrés et plus de 100 millions d’habitants le Congo est le plus grand pays d’Afrique et sans les effets néfastes de la colonisation il serait le pays le plus peuplé du continent.
Les terres arables du Congo sont capables de nourrir toute l’Afrique, et toutes les terres arables de l’Afrique sont une corde pour nourrir le monde entier. Le Congo possède d’importants fleuves qui peuvent illuminer l’Afrique. Le problème est que la CIA, les entreprises occidentales et certaines marionnettes africaines ont déstabilisé la RDC pendant des décennies.

Aujourd’hui la nouvelle génération des congolais demandent le départ de la mission de l’organisation des nations unies pour le Congo MONUSCO parce qu’elle a compris le vrai rôle de ces militaires.

Au départ la MONUC, avait pour mission d’assurer la protection des civiles mais aujourd’hui le rôle de la MONUSCO est très simple: garantir le pillage des ressources naturelles du Congo en soutenant les groupes rebelles au détriment des FARDC l’armée congolaise. Si la mission de l’organisation des nations unies au Congo commence à assassiner le peuple congolais, le problème se trouve au niveau du moral des soldats qui composent cette armée. Les soldats qui composent la MONUSCO reçoivent des ordres des chefs militaires originaires de plusieurs pays du monde et ne peuvent pas agir sans commandement.

Depuis des décennies l’armée congolaise est incapable d’assurer la sécurité de la population et du territoire national. Face à des mouvements armés basés sur les frontières avec le Rwanda, l’Ouganda, la République centrafricaine, le Burundi, l’Angola…, la communauté internationale a décidé d’intervenir avec une force militaire des nations unies afin de protéger les populations civiles.
C’est la plus grande force militaire de toute l’histoire des nations unies avec plus de 60 000 hommes.

Avec plusieurs réserves de Diamants, d’or, d’uranium, de cuivre, de fer, de cobalt… et la deuxième plus grande forêt au monde on peut clairement dire que le Congo est très mal parti..