Les Congolais doivent se comprendre sur les 12.000 hectares octroyés au Rwanda au lieu de se faire la guerre pendant que les Rwandais dorment tranquillement

Depuis quelques jours le gouvernement congolais et le gouvernement rwandais ont signé à Brazzaville plusieurs accords de coopération dans plusieurs domaines dont l’agriculture, devant les Présidents Denis Sassou N’Guesso et Paul Kagame.

Parmi ces nombreux accords économiques, il existe également un partenariat dans le secteur de l’agriculture où le gouvernement congolais a octroyé au Rwanda 12.000 hectares de terres.Le Rwanda qui est un petit pays de la region des grands Lacs a fait beaucoup de progrès dans le domaine de l’agriculture avec le développement de plusieurs entreprises agricoles qui produisent de manière considérable pour le marché local et international.

En effet, après l’arrivée du Front Patriotique Rwandais FPR du Président Paul Kagame, le pays est devenu un exemple de gouvernance économique en Afrique avec une croissance qui dépasse largement la moyenne malgré les graves conséquences du génocide qui a éliminé plus de 2 millions de Rwandais.Instauration de la paix et la sécurité, développement des infrastructures et de base (route, hôpitaux, écoles…), diversification des partenaires économiques et biens d’autres, le gouvernement Rwandais a réussi à construire une nouvelle image du Rwanda sur le plan international.

Face à cette belle réputation, beaucoup de pays ont commencé à solliciter les Rwandais à partager leur expérience dans plusieurs domaines. Le Président a signé des accords de partenariat économique avec des pays sur tous les continents.En Avril 2022, avant de se rendre en Jamaïque pour signer des accords de partenariat économique le Président Paul Kagame était en République du Congo où il a été reçu par Denis Sassou-N’Guesso.

Pendant son séjour, Paul Kagame, accompagné de ses ministres, a signé plusieurs accords de coopération avec le gouvernement congolais après avoir fait un discours historique devant le Parlement.Parmi ces accords, le gouvernement congolais a octroyé au Rwanda 12.000 hectares de terres pour participer au développement de l’agriculture comme cela a été promis dans le projet de société du Président de la République du Congo Denis Sassou-N’Guesso.

Denis Sassou-N’Guesso a été réélu sur une seule promesse: faire tout ce qu’il peut pour développer le secteur de l’agriculture au Congo. Devant cette situation qui a permis à Denis Sassou-N’Guesso et Paul Kagame de signer un accord dans le domaine de l’agriculture qui donne au Rwanda 12.000 hectares de terres à exploiter, la population congolaise est devenue divisée en deux groupes: les pro-rwadais et les opposants qui ne soutiennent pas l’initiative du gouvernement.

Pour les opposants, dont la majorité se trouve en exilée en France, les agriculteurs congolais existent et il suffit d’organiser notre agriculture autours d’eux.Il suffit de mettre des moyens adéquats à leur disposition et ils feront le travail.Où est ce que les rwadais stockeront, conserveront, transformeront et commercialiseront ce qu’ils vont produire?Les opposants vont plus loin en se posant la question est-ce que ces Rwandais ne sont des mercenaires deguisé en agriculteurs ?Les agriculteurs congolais existent et il faut les soutenir en signant des partenariats avec eux.

Le gouvernement doit mettre à leur disposition des terres, de la formation, une Banque Agricole et des équipements adéquats.Est-ce que le Rwanda a vendu les 120km carrés d’une partie de son territoire aux congolais?Est-ce que les entrepreneurs congolais ont le droit d’investir au Rwanda ? La Bouenza et les Plateaux sont les greniers du Congo, développons ces régions.Pour terminer les opposants ont ajouté que le congolais est déja esclave, des ouest-africains, des indiens, des chinois et des français.Du côté des Congolais qui soutiennent l’initiative du gouvernement, le pays a besoin des étrangers parce que le congolais est paresseux.

Les opposants racontent n’importe quoi parce qu’ils font partie des congolais paresseux qui n’ont pas pu réussir dans les études d’où leurs vies de nomades.Pour parler de l’agriculture, le gouvernement congolais du Président Denis Sassou-N’Guesso a déjà investi des milliards de FCFA depuis des années. Ce qui est intéressant est le fait que cette argent avait été géré par des congolais et en relation avec les agriculteurs congolais parfois paysans.

Tous les milliards ont été détournés et le bilan des agriculteurs congolais très négatif parce qu’ils ne travaillaient pas assez.On répète les congolais sont paresseux et la majorité des congolais de la diaspora basés en France sont des personnes qui n’ont pas pour la plupart réussi à l’école, travaillé ou entrepris dans leurs vies: Ceux-là sont des aventuriers voilà pourquoi n’ayant pas pu s’intégrer au Congo ils ont préféré immigrée à l’étranger pour travailler comme maçon et gardien en cachette. Le gouvernement congolais dirigé par le Président Denis Sassou-N’Guesso a déjà investi des milliards de FCFA dans l’agriculture piloté par des congolais mais cela na rien donné comme résultat car le seul bilan était les détournements de fonds et la paresse des agriculteurs congolais.Le Congo importe la majorité de ses denrées alimentaires.

Les congolais qui se lancent dans l’agriculture n’ont pas assez de volonté et de moyens.Devant la crise économique et l’augmentation des prix des produits sur le marché le gouvernement a décidé de faire appel à l’expertise des Rwandais pour aider les congolais à travailler surtout que les Rwandais mettront leurs argents.Le Rwanda est un pays amis depuis des décennies après les indépendances mais depuis des siècles avant la colonisation parce que les peuples africains se connaissaient avant l’arrivée des colonisateurs blancs.Plusieurs Rwandais sont propriétaires de boucheries et boutiques dans les marchés de Brazzaville dont le célèbre marché de Mikalou où si les Rwandais décident de faire la grève tout les habitants du quartier vont mourir de faim.

Le Rwanda qui est beaucoup apprécié de nos jours pour son exemple de développement fera certainement quelques choses pour aider le Congo à développer son agriculture.Ce n’est pas une mauvaise chose de coopérer entre pays africains surtout qu’aujourd’hui les africains doivent développer un grand marché sur le continent.Il est important que les congolais changent de mentalités et proposent au gouvernement des vrais solutions pour résoudre le problème de l’agriculture.Le premier problème que les congolais doivent résoudre est la PARESSE.

LE CONGOLAIS EST TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS TRÈS PARESSEUX.

Le congolais doit travailler pour aider le gouvernement à résoudre certains problèmes comme le changement de mentalités qui entraînera automatiquement le développement économique dont l’agriculture.Après le Congo le Président Paul Kagame s’est rendu en Jamaïque où il a également signé plusieurs accords économiques et les jamaïcains ont également octroyé au Rwanda des terres malgré leur petite superficie.

Cependant les jamaïcains étaient très heureux et n’ont pas insulté le gouvernement jamaïcain et celui du Rwanda parce qu’il ont besoin de partenaires pour développer leur pays.Dans la vie il ya une phrase sage qui dit: L’UNION FAIT LA FORCE…

LES CONGOLAIS DOIVENT CHANGER DE MENTALITÉS ET PRENDRE L’EXEMPLE DE LA JAMAÏQUE…