Congo: le Bureau Congolais des Droits d’Auteurs BCDA étouffe les jeunes entrepreneurs congolais

Au Congo, le Bureau Congolais des Droits d’Auteurs BCDA étouffe les jeunes entrepreneurs congolais.

Il faut maintenant payer 60.000 FCFA pour mettre la musique dans son restaurant… même celui qui ne joue aucune musique… Le gouvernement doit revoir cette taxe pour éviter la catastrophe pour un domaine de l’économie déjà très malade surtout que les entrepreneurs ne reçoivent aucun soutien ni des banques ni de l’état